• Laureline Dargery

Les 5 conseils pour lancer sa Newsletter

Mis à jour : avr. 9

4 MILLIARDS : C'est le nombre de personnes qui utilisent l'email pour communiquer soit plus de la moitié de la planète, rien que ça ! Alors forcément, la Newsletter est un levier incontournable pour communiquer auprès d'une large audience. Mais avec plus de 300 milliards d'emails envoyés au quotidien, comment fait-on pour émerger de la masse, trouver une audience qui nous entende et l'embarquer dans une aventure de long terme ?


La réponse est dans le storytelling et la stratégie de contenu. C'est pourquoi avec Chloé Thibaud de la Newsletter Les Glorieuses et Benjamin Perrin de Plumes With Attitude, nous avons décidé de vous offrir les clés pour lancer votre Newsletter !



1) Authenticité et individualité

Avant tout, on écrit pour soi. Comme tous les métiers du storytelling et de création de contenu, la Newsletter s'inscrit dans le concept de “Passion Economy”. On écrit par plaisir, pour partager des idées et passions à une audience qui deviendra une communauté. Stratégie et business doivent venir dans un second temps.

Authenticité. L’offre drive la demande plutôt que l’inverse. “Il faut aller de soi vers les autres plus que l’inverse” écrire les contenus qu’on aimerait lire

2) Cible et audience : Comment toucher et fédérer une communauté.

Pas forcément identifier une cible en amont.

La cible est importante, il faut adapter ses références son ton pour toucher

Créer une communauté soudée pour avoir leurs feedbacks et faire évoluer le contenu, les intégrer, pour renforcer la relation et se rapprocher d’une forme d’interactivité.

3) Processus créatif : comment trouver son format et son style ?

Chloé : “ Pour commencer, il faut se demander ce qui nous plaît le plus pour se lancer dans un format” “dans la forme de notre NL c’est ce qui transparaît le plaisir qu’on a eu à le faire”. Tous les formats se valent, l'important c’est choisir le style qui nous ressemble le plus et qu’on aime faire.

Benjamin : Qu’est-ce qu’on aime lire comme NL ? Le ton/Rubrique/Forme… prendre ces petites briques, les tourner et écrire ce qu’on aimerait lire. Il faut tester aussi des formats, pour voir le feedback de tes lecteurs et découvrir ce que tu aimes faire. “Construire à partir de ses aspirations, personnes qu’on admire et créer son propre style”.

L’essentiel de la création de contenu c’est du plaisir et du partage. “Il y a le fond et il y a la forme et on peut innover sur ces deux axes. Il y a pleins de manières de se différencier dans l’univers de la NL plutôt que de calquer des modèles existant.” Il faut s’inspirer mais trouver son format et sa voix.

Chloé : “La structure de la NL, il n’y a pas de règles” mais pour fidéliser c’est bien d’avoir au bout d’un moment sa structure et son ton propres pour que sa communauté aime venir, comme un RDV. “ Il faut se créer un format identifiable pour créer un RDV”.

4) Organisation et plannification

Il n’y a pas de règles, il faut s’adapter à soi.

Suivre son instinct, ses passions pour écrire plus que les tendances et les attentes. Ne pas trop chercher à contrôler.

Il faut une cohérence globale.

Pour Chloé, s'adapter et suivre à l’actualité, faire de la veille, rester à l’écoute toujours. Il faut un rythme, pour donner un RDV. Avoir du contenu en avance. Mais pour Benjamin, 2 contenus par mois mais pas à des dates fixes pour éviter la contrainte. “La rareté est sous-estimée dans les médias” 19:54 / 25 Les RS peuvent venir en soutien

Plateformes et outils

Substack coup de cœur de Benjamin, Convertkit, Mailchimp.

L'acquisition de lecteurs via les interviews permet d’attirer des types de personnes différentes. Par exemple, récemment Grégory Pouig a permis un transfert de communauté. Sinon l’effet bouche à oreilles, le plus fiable et sur la durée.

Rubrique relai des lecteurs, permet d'interagir, les intégrer dans ta communauté et offrir un espace d’échanges et permet d'en savoir plus sur ta communauté.

5) Business : Trouver un format qui nous correspond

Brand content et NL payantes. Mais aussi externe comme par exemple le Club des Glorieuses, externe, qui permet à travers des events, talks d’établir des partenariats avec des marques. Choisir des partenariats alignés avec sa ligne et ses valeurs pour bâtir sur du long terme.

D'après Benjamin, pour avoir une NL payante il faut la penser bien en amont pour la construire. Ce n’est pas un modèle qui correspond à toutes les NL. Dans son cas, il est concepteur-rédacteur freelance à côté, en lien avec sa NL, donc permet de financer son travail à côté et lui apporte des clients. Mais au début, l’important est de monter son univers, son contenu gratuit et ne pas penser trop tôt à la monétisation. “Finalement, quand on écrit une NL c’est un peu un investissement qu’on fait sur son avenir”

Trouver des marques qui partagent nos valeurs.





Vous pouvez gérer votre blog et vos posts depuis votre site live. Connectez-vous à votre blog avec votre compte Wix.




CONCLUSION

Les clés pour lancer sa NL

Benjamin : beaucoup de gens parlent de leur nombre d’abonnés alors qu’en vrai ça n’est pas l'essentiel “qui nous lit plutôt que combien de personnes”. Comprendre qui sont ces gens plutôt que le nombre pour développer un contenu fort, fidélisant et qui permettra petit à petit de développer une communauté fidèle et de conseil. Et avec la NL tu as l’adresse mail, c’est un plus, et parfois tes lecteurs deviennent tes invités. Autre conseil, créer du contenu atypique, créer de la surprise, se démarquer, se renouveler. “Il faut sortir du cadre”

Chloé : “la sincérité dans l’écriture, sentir qu’on met du cœur à l’ouvrage”, l’originalité est importante que ce soit dans le fond et la forme. On ne révolutionnera rien mais notre ton et notre forme fera la différence. ,du contenu creusé et garder un aspect “c’est un format intrusif, on débarque dans la boîte mail des gens donc il faut créer du plaisir. et trouver de l’interactivité pour inclure nos lecteurs dans l’aventure.



Les conseils de Newsletters à dévorer de Benjamin et Chloé :

Chloé : Lucie Ronfaut “règle30” féministe et sexisme en lien avec le web et les nouvelles technologie. Benjamin : Check your pulse de Sari Azout, ma dernière invitée, une NL anglophone. Une NL tech, startup pour rendre plus humain




1 vue0 commentaire